Les formations

Brevet d'Initiation Aéronautique

Affiche BIA FFA

Le Brevet d'initiation aéronautique (BIA) est un diplôme français délivré conjointement par le Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Transports, et par l'Éducation nationale.

Il sanctionne une culture générale dans le domaine aéronautique et s'effectue dans le cadre d'une convention signée entre un aéro-club et un établissement scolaire. Il comporte une initiation théorique dans un établissement scolaire et une initiation pratique en aéro-club.

En partenariat avec les Lycées d'Autun, du Creusot et l'IUT du Creusot les élèves de ces établissements peuvent préparer le Brevet d'Initiation à l'Aéronautique (BIA) qui leur fera découvrir les joies du pilotage.

Des cours théoriques (environ 40 heures) sont dispensés dans les établissements et au moins une heure de vol en place pilote est effectuée au sein de l'aéro-club.

Cet examen permet de valider des connaissances en histoire de l’aviation, connaissances des aéronefs, météorologie, aérodynamique et mécanique du vol, navigation, sécurité, réglementation et anglais aéronautique.

Selon les établissements scolaires, des visites dans certains secteurs de l’aéronautique sont organisées : musée de l’Air et de l’Espace du Bourget,bases militaires, meeting de La Ferté-Alais …

Autorisation de Base (ex BB)

L’Autorisation de Base LAPL (ABL) remplace le Brevet de Base à compter du 8 Avril 2020.

Privilèges de l’ABL

L’ABL permettra de voler:

Formation pratique

L’ABL pourra être délivrée à partir de 15 ans.

Au niveau de la formation initiale en vol, il faudra :

  • 6h de double commande minimum
  • 20 atterrissages (et donc décollages) sous supervision d’un instructeur
  • avoir acquis les compétences nécessaires afin de voler seul à bord (ces compétences seront définies dans le Manuel de formation LAPL/PPL)

La mention des 4 heures de vol solo sous supervision qui existait dans le brevet de base est supprimée.

Formation Théorique

Il ya 3 possibilités pour obtenir l'ABL théorique :

  • Avoir un Brevet de Base théorique obtenu avant le 1er Janvier 2020 (date de fin d’organisation des examens théoriques BB)
  • Avoir un PPL Théorique ou un LAPL Théorique
  • Avoir un Brevet d’Initiation Aéronautique

Comme le BIA ne permet pas d’avoir toutes les connaissances nécessaires à l’ABL, le responsable pédagogique devra attester que la compétence « connaissance » liée aux privilèges de l’ABL est acquise avant la délivrance de l’ABL.

Délivrance

La délivrance sera une mention sur le carnet de vol faite par le Résponsable Pédagogique de l’Aéroclub.

Light Aircraft Pilot Licence (LAPL)

Privilèges du LAPL

Permet dès 17 ans, de voler seul à bord d'un avion monomoteur partout en Europe (sous réserve de contrôle de compétences linguistiques en langue anglaise) de jour après au moins 30 heures de vol, et avec 3 passagers maximum après 10 heures de vol supplémentaires.

Formation pratique

Au moins 30 heures de vol d'instruction dont 15 heures d'instruction au vol en double commande et 6 heures de vol en solo supervisé

dont au minimum 3 heures de vol en campagne en solo avec au moins 1 vol en campagne d'un minimum de 150 km (80 NM), au cours duquel 1 atterrissage avec arrêt complet sera effectué sur un aérodrome autre que l'aérodrome de départ.

L’emport de passagers pourra être autorisé après 10 heures de vol supplémentaires.

La formation pratique comporte 3 modules :

  • Module maniabilité
  • Module navigation
  • Module perfectionnement

Voir le programme détaillé

Pour passer l' épreuve pratique, le candidat doit

  • avoir réussi l'examen théorique
  • avoir un certificat médical valide délivré par un médecin agréé.
  • être présenté par son organisme de formation à 17 ans révolus

Private Pilot Licence (PPL)

La licence de pilote privé (titre Européen appelé PPL) permet de voyager et d'emporter sans rémunération des passagers sans limitation de distance.

La licence de Pilote Privé (PPL) autorise à voler dans des conditions météorologiques permettant le vol à vue (Visual Meteorological Conditions, VMC) : on dit que le vol est " VFR " (Visual Flight Rules).

Pour voler dans des conditions météorologiques dégradées (Instrumental Meteorological Conditions, IMC) le pilote doit avoir la qualification de vol aux instruments dite " IR " (Instrument Rating), l'avion devant lui aussi être classé IR.

Licence

Formation pratique

Avoir accompli au minimum 45 heures de vol.

Totaliser au minimum 25 heures de vol en double commande et au moins 10 heures en solo supervisé.

Il convient de compter en moyenne 50 à 65 heures de formation en vol étalées sur 1 à 2 ans en fonction de votre disponibilité et des impondérables (météo, disponibilité des avions écoles et des instructeurs,…).

La formation pratique comporte 3 modules :

  • Module maniabilité
  • Module navigation
  • Module perfectionnement

Voir le programme détaillé

Pour passer l' épreuve pratique, le candidat doit

  • avoir réussi l'examen théorique
  • avoir un certificat médical valide délivré par un médecin agréé.
  • être présenté par son organisme de formation à 17 ans révolus

Formation théorique en "e-learning"

Dans le cadre de l'agrément européen des écoles de pilotage (DTO), l'Aéroclub du Morvan, en partenariat avec la Fédération Française de l'Aéronautique, à choisi pour la formation théorique de ses élèves-pilotes la solution e-learning proposée par l'Institut Mermoz.

La formation se compose de plus de 130 leçons que les élèves étudient chez eux ou dans les locaux de l'ACM, à leur rtyhme, comprenant chacune :

Et pour situer leur niveau de connaissance, un entraînement aux QCM dans chacune des 13 matières du programme.

Programme :

Les 2 épreuves du PPL théorique :
Épreuve commune
  • Réglementation / Droit
  • Performance Humaine
  • Météorologie
  • Communications VFR
Épreuve Spécifique
  • Principes de vol
  • Procédures opérationnelles
  • Masse et centrage
  • Performances
  • Préparation et suivi du vol
  • Cellule et systèmes, électricité, moteurs
  • Instruments de bord
  • Navigation générale
  • Radionavigation

Une partie de la formation théorique (10 heures) s'effectue en "présentiel" dans la salle de cours de l'Aéroclub.

Licence ULM

Privilèges de la licence ULM

Il existe 6 classes d'ULM, qui se différencient par leurs principes de vol.

L'ACM propose une formation au pilotage des ULM de classe 3, les ULM multiaxes, c'est-à-dire ceux qui sont très proches de l’avion dans leur conception et qui se pilotent comme des avions.

Par rapport à l'avion, certaines contraintes réglementaires sont moindres (par exemple, vous passerez la visite médicale une fois pour toutes en début de formation).

Mais l’ULM n’est pas l’avion et vous serez en particulier limité par la charge transportable (vous ne pourrez emmener qu’un seul passager lorsque votre instructeur vous l’autorisera)

Affiche BIA FFA

FORMATION

Pour obtenir le brevet de pilote ULM, quelque soit la classe concernée, il faut :

  • Avoir 15 ans révolus ;
  • Etre titulaire du certificat théorique tronc commun, délivré par l’Aviation Civile. (Examen sous forme de QCM, organisé par les délégations territoriales).
  • Avoir satisfait, auprès d’un instructeur de la classe correspondante, à :
    • Une épreuve au sol. (Contrôle des connaissances théoriques de la classe d’ULM pratiquée).
    • Une épreuve en vol. (Vérification des procédures et de l’aptitude à piloter un ULM en toute sécurité. Peut se réaliser en contrôle continu, ou par un vol spécifique).

L’instructeur établit les différentes attestations, qui seront exigées par la délégation territoriale de rattachement, pour la délivrance du brevet de pilote.

Après une expérience suffisante en tant que pilote monoplace, vous passerez un second examen en vol avec un instructeur ULM, suivant un programme fédéral, afin d’obtenir l’autorisation d’emport d’un passager.

Aides pour les jeunes

La Fédération Française Aéronautique avec son programme "Objectif Pilote" a l'ambition d'aider les jeunes à devenir pilotes en les faisant entrer dans nos clubs, en accompagnant leur formation par la fixation d'objectifs dont la réalisation leur vaudra une aide financière, gage de progression vers l'objectif suivant.

Les Bourses Objectif Pilotes :

1er Lâché solo : 335 €
Justificatifs : Carnet de Vol

Brevet de Base : 335 €
Justificatifs : BB (ou attestation délivrée le jour du test)

Brevet de Base avec BIA : 500 €
Justificatifs : BB (ou attestation délivrée le jour du test) + diplôme BIA (ou relevé de notes)

LAPL Modulaire : 335 €
Justificatifs : LAPL

LAPL Modulaire + BIA : 500 €
Justificatifs : LAPL + diplôme BIA ou relevé de notes

Théorique PPL + BIA : 75 €
Justificatifs : Théorique PPL + diplôme BIA (ou relevé de notes)

Théorique PPL + lic. Jeunes Ailes + BIA : 100 €
Justificatifs : Théorique PPL + diplôme BIA (ou relevé de notes)

Théorique LAPL + BIA : 75 €
Justificatifs : Théorique LAPL + diplôme BIA (ou relevé de notes)

Théorique LAPL + lic. Jeunes Ailes + BIA : 100 €
Justificatifs : Théorique LAPL + diplôme BIA (ou relevé de notes)

PPL ou LAPL Complet : 670 €
Justificatifs : PPL (ou attestation délivrée le jour du test) ou LAPL (ou attestation délivrée le jour du test)

Médical

ULM

Vous devez, lors de votre première demande de licence, être en possession d’un certificat médical de moins d'un an, délivré par un médecin inscrit au Conseil de l'Ordre des Médecins Français attestant l’absence de contre-indication à la pratique de l’ULM.

II ne s’agit en aucun cas d’une visite médicale aéronautique et tous les docteurs en médecine en activité, en particulier médecins de famille sont habilités à établir ce certificat.

Notez que les certificats médicaux d'aviation générale, établis dans la Communauté Européenne, Classe 1, Classe 2 ou LAPL, remplacent le CMNCI à condition que leur échéance couvre bien l’année civile en cours.

ABL et LAPL

Conformément à la réglementation, chaque pilote doit passer une visite médicale de classe 2, chez un médecin agréé (AME) par la DGAC ou dans un CEMPN (AeMC).

Les certificats médicaux pour LAPL sont valables pendant une période de :

  • 60 mois jusqu'à ce que le titulaire de la licence atteigne l'âge de 40 ans. Un certificat médical délivré à un titulaire de licence n'ayant pas 40 ans cesse d'être valable quand celui-ci atteint l'âge de 42 ans.
  • 24 mois après l'âge de 40 ans.

PPL

Conformément à la réglementation, chaque pilote doit passer une visite médicale de classe 2, chez un médecin agréé (AME) par la DGAC ou dans un CEMPN (AeMC).

Les certificats médicaux de classe 2 pour le PPL sont valables pendant une période de:

  • 60 mois jusqu’à ce que le titulaire de la licence atteigne l’âge de 40 ans. Un certificat médical délivré à un titulaire de licence n’ayant pas 40 ans cesse d’être valable quand celui-ci atteint l’âge de 42 ans;
  • 24 mois si le titulaire de la licence a entre 40 et 50 ans. Un certificat médical délivré à un titulaire de licence n’ayant pas 50 ans cesse d’être valable quand celui-ci atteint l’âge de 51 ans;
  • 12 mois à partir de l’âge de 50 ans.